WhatsApp Image 2022-04-12 at 14.27.11

TI-CAMEROON SENSIBILISE LES POPULATIONS DE DSCHANG, BAFOUSSAM III ET BANGANGTE

                       

Dans le cadre du projet « l’Amélioration de la Participation et de la Prise en compte des Femmes ; des Jeunes et des Personnes Vulnérables dans l’élaboration et l’implémentation des plans d’investissements annuels des mairies de Banganté, Dschang et Bafoussam III au moyen d’une plateforme numérique, les ateliers, les campagnes de sensibilisation et le plaidoyer » Transparency International-Cameroon a piloté une campagne de sensibilisation des populations des communes ciblées par le projet du 20-25 février 2022. Il était question d’édifier les populations sur leur rôle ou leur implication dans le développement de leurs communes respectives.

Il s’agissait également de leur présenter et faire une démonstration de l’utilisation de l’application  qui contient les plans d’investissement annuels (PIA) desdites communes. Au-delà de prendre connaissance des PIA, l’application leur permettra également de dénoncer les pratiques répréhensibles identifiées dans la mise en œuvre des PIA et de renforcer leurs connaissances sur les thématiques telles que la gouvernance, démocratie, transparence, participation etc. Accédez  à l’application via ce lien htpps://localactionfordevelopment.org  

 

124933957_4869057299800944_7603837093624232316_n

REDD+ AND INTEGRITY: TRANSPARENCY INTERNATIONAL-CAMEROON ÉDUQUE LES POPULATIONS SUR LE PROCESSUS REDD+

 

A la suite de la collecte des données réalisée au mois d’août dans les communes de l’intercommunalité qui assurent la gestion de la réserve Bapou- Bana dans la région de l’Ouest et des communes de Pitoa et Lagdo dans la région de l’Adamaoua, TI-C a fait un constat selon lequel, les communautés n’avaient pas une connaissance approfondie du processus REDD+. D’où l’atelier de sensibilisation organisée dans les localités suscitées le 12 novembre 2020.

L’objectif était de sensibiliser les populations et de leur expliquer leur rôle indéniable dans la conservation des forêts et la sauvegarde de l’environnement afin de contribuer au développement de leur commune respective. Les échanges fructueux entre les communautés locales et les peuples autochtones présents ont permis à ces derniers de mieux cerner l’importance de faire le suivi des projets pilotes REDD+ réalisés dans leurs localités respectives. Au terme de cet atelier, TI-C a distribué des affiches à coller dans chaque recoin des rues