Le Projet “Terres et Corruption en Afrique” Le projet « Terres et corruption en Afrique » est un programme quinquennal financé par le Ministère allemand de la coopération. Il regroupe plusieurs sections africaines de Transparency International et traite des questions liées à la gouvernance dans le secteur foncier. Ce projet vise à contribuer à l’amélioration de la sécurité dans l’occupation juste et équitable des terres au Cameroun ainsi qu’au développement et à la croissance durable et participative, en améliorant les conditions de vie des populations affectées par les pratiques de corruption dans l’administration et dans les transactions foncières. Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Terres et corruption en Afrique » en 2015, deux principales activités ont été menées : l’atelier de lancement du projet qui s’est tenu du 22 au 24 juillet 2015 à Yaoundé. Il a connu la participation des acteurs du secteur public, de la société civile, des universitaires et des représentants de plusieurs pays (Sénégal, Niger, Côte d’Ivoire, Togo, Nigéria, RDC, Congo , RCA, France, Mali, TI- Secrétariat et Cameroun) et à l’élaboration d’une cartographie des déficits d’intégrité dans le secteur foncier au Cameroun qui était assujettie à plusieurs étapes dont une enquête de terrain réalisée auprès de 1000 ménages dans neuf villes du Cameroun et des ateliers qui ont réuni plusieurs acteurs clés de la gouvernance foncière au Cameroun. Cette cartographie a permis d’observer un certain nombre de manquements dans les procédures d’immatriculation, dans les procédures d’indemnisation des victimes pour cause d’utilité publique et dans le contentieux foncier au Cameroun. Cartographie des déficits d’intégrité dans le secteur foncier au Cameroun Annexes de la cartographie